Ahmed HANIFI

5_ DEBACLES

nov 2016 – 72 pages

L’automne déjà ?

Désormais mon soleil rafraîchit son visage à l’eau de mer. Qu’il est loin le chant du coq…celui-là même qui m’a ouvert au monde et m’y a mis. Les saisons dansaient autour de mes insouciances, et mes rêves insensés froissaient les cloisons jusqu’aux plus sophistiquées. ‘‘Larguez les amarres !’’ s’exclamaient les marins des mers et des océans aux hommes arrimés à leurs certitudes, servitudes. À leurs misères.

Je les ai bien écoutés et le moment propice un jour, alors que le printemps de nouveau parsemait ses robes versicolores et emplissait nos îlots de ses effluves enivrants, j’ai attendu que l’obscurité s’installe pour envelopper l’amertume, le conformisme et tous les ismes et umes à ma portée – ils ont longtemps brûlé le sel de mon corps à mon corps défendant – dans un manteau que j’ai mis en bière et jeté par-dessus bord, pas comme une bouteille qui dit autre chose, qui crie ‘‘j’arrive !’’ mais pour m’en délester définitivement. J’avais vingt ans, mon éternité tenaillait tous les enfers. La veille j’avais craché sur les poids et mesures de la Balance et toutes les lâchetés. Adieu aussi aux amitiés asséchées, décharnées ! ‘‘A nous deux liberté !’’ (etc.)

ET:

Cliquer ici pour consulter l’émission Expression livre sur Canal Algérie – nov 2016

Également ici:

https://www.facebook.com/Incipit-en-W-1543020879335000/?hc_ref=PAGES_TIMELINE&fref=nf

___________

4_ SUR LES TRACES DE LA PETITE MOSQUÉE DES INUITS

mar 2016 – 70 pages

3_ AUBUSCULE

oct 2014 _ 64 pages

 

2_ LA PETITE MOSQUÉE DES INUITS ET AUTRES CONFETTIS

1_ L’ARABE DANS LES ÉCRITS D’ALBERT CAMUS (essai)

2014, réédition en juin 2016 – 92 pages

 

Lire:

Cliquer ici pour lire un article de Ali CHIBANI à propos de cet ouvrage